Longitude :
Latitude :
Altitude :

Agrandir
 
Retour résultat
 

Chartreuse de Mélan

suiv. » « prec. Imprimer Commentaire
 

Taninges - Type : Architecture religieuse  |  Couvent-monastère

Description :

Fondée en 1292 par Béatrix de Faucigny, dite «la grande dauphine», épouse du dauphin de viennois Guigues VIII, la chartreuse de Mélan peut, à l'origine, accueillir quarante dames religieuses et sept prêtres réguliers. Elle est le fruit de la volonté de cette femme inconsolable d'avoir perdu son fils unique, Jean, mort au château de Bonneville dix ans plus tôt. Comme le Faucigny ne bénéficie d'aucun établissement religieux dédié aux femmes, la grande dauphine se tourne vers les moniales chartreusines. La première pierre est posée en 1285. La charte de fondation n'est octroyée qu'en 1292.
C'est là que Béatrix de Faucigny finit sa vie et où elle sera enterrée en 1310 aux côtés de son fils.
Les bâtiments actuels datant pour l'essentiel de la fin du XVIe siècle, présentent encore quelques traces de l'ancien édifice avec ses baies ogivales du XIVe siècle. Autour du monastère s'étendait un immense enclos disposé en jardins et entouré de murailles.
En 1793, suite à l'invasion française, la chartreuse est vendue à Martin Ducrey, prêtre de Sallanches qui y installe un pensionnat en 1804. Après un incendie, les locaux sont gravement touchés. En 1810, il passe aux mains des Jésuites qui le gardent de 1833 à 1848.

Source : Achille Raverat, Haute-Savoie, p. 408-409; Paul Guichonnet, «Abbayes et monastères savoyards: la chartreuse de Mélan et la fin des grandes abbayes», dans Le Messager.

Documents associés :   1 image(s)


Voir l'image Vue générale de l'abbaye de Mélan à Taninges

Carte postale offrant une vue de l'abbaye de Mélan dite aussi chartreuse, à Taninges. Pic de Marcelly à l'arrière-plan. Cette carte a été envoyée en 1917.

Voir la fiche détaillée